domingo, 23 de agosto de 2015

Leroy Dubois, Florien
21, Rue Jeanne D'Arc
Rouen (France)
Marie de Paris

Objet : Réclamation en relation l’enlèvement des cadenas d’amour du pont de Paris.

Madame la maire Ana Hidalgo,

Je vous écris parce que je suis un des milliers de touristes qui a mis son cadenas d’amour, (lesquels vous voulez enlever) sur le pont de Paris. Je voudrais que ce travail ne soit pas réaliséé, parce qu’à mon avis c’est un symbole de Paris et pour moi cela représente les 30 meilleurs années de ma vie, avec ma femme.

Dans mon cas il a une grande valeur sentimentale, parce que c’est le lieu où on s’est connu pour la première fois de nos vies. J’étais en train d’étudier à l’Alliance française de Rouen et elle était une française marseillaise qui était en train de travailler dans la capitale.

Quand un jour, l’Alliance nous a proposé de visiter Paris. J’avais été plusieurs fois à Paris, mais cette fois a été différente. J’étais en train de passer le pont, quand tout à coup nos regards se sont rencontrés et on a eu un coup de foudre. Je l’ai invitée à sortir et quelques mois après on a mis notre cadenas d’amour sur le même pont où on s’est rencontrés.


Je vous prie d’agréer Madame, l’expression de mes sincères salutations et j’espère que vous prendrez en considération les remarques d’un pauvre homme qui simplement aime beaucoup sa femme. 

No hay comentarios:

Publicar un comentario